Corsica Patrimoine

LES CALANQUES DE PIANA : LE LIEU INCONTOURNABLE

28 avril 2017

On continue avec un autre de mes coins préférés de l’ile. Je n’y suis allée qu’une seule fois, il ne faisait pas très beau et pourtant j’en garde un des meilleurs souvenirs. De quoi s’agit-il ? Des calanques de Piana bien sûr ! Calanche di Piana, en langue corse, sont des calanches situées sur la côte ouest, à Piana, à mi-chemin entre Ajaccio et Calvi, sur la route du bord de mer corse. Le long de la côte ou plus à l’intérieur, Piana offre de nombreuses possibilités de randonnées et de balades. Certaines peuvent être parcourues en famille. Vous avez aussi la possibilité de découvrir le site depuis la mer. C’est l’heure de faire un choix… (ou de prendre les deux options !).

Classées au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983, les calanches de Piana, qui surplombent la mer de près de 400 mètres, sont le point d’orgue de la partie de côte s’étendant entre Porto et Ajaccio. Cet étonnant jardin de pierre, intégré au parc naturel régional, doit sa formation à l’action conjuguée de l’érosion éolienne et de l’eau, qui s’infiltre dans les anfractuosités du granite pour créer les taffoni, cavités sphériques dont les parois semblent avoir été longuement polies. Ainsi sculptée par l’eau et le vent, la roche a acquis au fil des millénaires les formes les plus étranges. La beauté du site est renforcée par les déclinaisons de teintes ocre-rouge de la roche.

En bref, cet impressionnant massif de porphyre aux tonalités de rouges, ne laissent pas ses visiteurs indifférents. Goélands, cormorans et aigles de mer survolent ce lieu magique. Les eaux transparentes, aux îlots et aux grottes inaccessibles, abritent une riche vie marine que les hommes tentent de préserver.

Terre ou mer ?

Selon vos envies, embarquez à bord d’un bateau pour découvrir la réserve lors d’une sortie en mer ou rejoignez en voiture les circuits où démarre de superbes randonnées.

La route s’effectue rapidement depuis Porto. Accordez-vous un peu de marche sur les itinéraires balisés et faites en sorte d’être dans les calanques au coucher du soleil, lorsque la lumière déclinante révèle toute la magie du site.

La D81 s’engage dans les calanques à 1,5 km de Piana en direction de Porto. Plutôt que de se limiter à traverser le site en voiture, il est préférable de visiter les calanques en utilisant l’un des courts itinéraires de balades qui les sillonnent. La majorité partent du site appelé Capo Rosso et Roches rouges, en venant de Piana. Un autre bel itinéraire, le « château fort », est balisé à partir de la Tête du Chien, un bloc rocheux à la forme caractéristique située à 3,5 km de Piana en direction de Porto. Cette promenade de 40 minutes environ aller-retour conduit à un promontoire rocheux qui surplombe le golfe et les calanques.

Citations

À la nuit tombante, j’ai traversé les calanches de Piana. Je m’arrêtai d’abord stupéfait devant ces étonnants rochers de granit rose, hauts de quatre cents mètres, étranges, torturés, courbés, rongés par le temps, sanglants sous les derniers feux du crépuscule et prenant toutes les formes comme un peuple fantastique de contes féeriques, pétrifié par quelque pouvoir surnaturel. J’aperçus alternativement deux moines debout, d’une taille gigantesque ; un évêque assis, crosse en main, mitre en tête ; de prodigieuses figures, un lion accroupi au bord de la route, une femme allaitant son enfant et une tête de diable immense, cornue, grimaçante, gardienne sans doute de cette foule emprisonnée en des corps de pierre. Après le Niolo dont tout le monde, sans doute, n’admirera pas la saisissante et aride solitude, les calanches de Piana sont une des merveilles de la Corse ; on peut dire, je crois, une des merveilles du monde.

Guy de Maupassant, Le monastère de Corbara. Texte publié dans Le Gaulois du 5 octobre 1880

Le golfe de Porto, que l’on découvre ensuite après avoir franchi le petit col de la Croix, est encore beaucoup plus beau… Les rochers noirs alternent avec les granits rouges et donnent un cachet particulier à toute cette région, sans aucun doute, une des plus belles de Corse, pour celui qui n’est pas l’ennemi des couleurs flamboyantes et de la nature sauvage… La route qui suit la côte sud du golfe s’élève assez rapidement à travers une série de ravins aux pentes abruptes et remplies d’une végétation des plus luxuriantes. On dirait des cascades de verdure se précipitant dans le golfe, aux eaux bleues frangées d’écume. C’est le maquis, l’impénétrable maquis, formé de chênes verts, de genévriers, d’arbousiers, de lentisques, d’alaternes, de bruyères, de lauriers-thyms, de myrtes et de buis, que relient entre eux, les mêlant comme des chevelures, les clématites enlaçantes, des fougères monstrueuses, des chèvrefeuilles, des cistes, des romarins, des lavandes, des ronces, jetant sur le dos des monts une inextricable toison. Cette forêt qui cesse au bout d’une heure de montée, est dominée par une arête de rochers curieusement découpés en vastes aiguilles dénudées, s’élevant d’un seul jet au-dessus de cet océan de verdure qui ne se termine qu’au niveau de la mer… La route qui traverse cette région appelée Calanche, s’accroche pour ainsi dire aux parois des rochers ; de grands murs de soutènement ou des ponts la conduisent aux étroites échancrures taillées dans les rochers et qui font communiquer toutes ces étroites vallées tombant dans la mer au milieu d’éboulements de pierres, qui de loin ressemblent à des scories, tellement elles sont boursouflées et remplies de cavités, souvent pleines d’une terre rougeâtre où poussent quelques brins d’herbe. Au moment où nous entrâmes au milieu de cette forêt de granit pourpré, le soleil venait de disparaître derrière la ligne d’horizon… Nous avancions dans un clair-obscur qui faisait ressortir davantage les dentelures des crêtes rocheuses, se projetant sur le fond jaune d’or du ciel qui, au-dessus de nos têtes, passait par toutes les nuances du bleu pour arriver au noir…

Prince Roland Bonaparte, Une excursion en Corse – À compte d’auteur 1891

La légende

La légende fait froid dans le dos ! C’est le Diable en personne qui aurait façonné les calanques de Piana ! Pourquoi ? Pour punir une bergère qui se refusait à lui. Il l’aurait transformée en statue pour qu’elle n’appartienne jamais à un autre homme que lui. On raconte aussi qu’étant contrarié par le refus de la jeune fille, il aurait mis rageusement le feu aux rochers. Ce qui explique la couleur incendiaire de la roche.

A faire

♦ Promenade en mer : + d’infos ici ou ici, ou
♦ Assister au coucher du soleil sur le site : lorsque la lumière pare la roche de tons cuivrés, est une autre façon d’apprécier les calanques à leur juste valeur. L’exceptionnelle terrasse de l’Hôtel des Roches Rouges est idéale pour profiter du spectacle, tout comme le Chalet des Roches Bleues.
♦ Pêche et balade : + d’infos
♦ Randonnée : lire ci-après
♦ Faire marcher son imagination : amusez-vous à retrouver les différentes sculptures naturelles ! C’est la Tête de Chien qui démarre cette chasse ! On laisse de côté les endroits ombragés de la forêt pour faire rentrer dans l’univers de roche granitique rouge. C’est là qu’il va falloir deviner les formes! Voici quelques indications que j’ai trouvé sur Internet :

      • Le chameau : après le chalet, au sommet de la montagne, apparaissent deux bosses et une tête
      • Dans le virage, après le chalet, un rocher sur la gauche dessinera un profil d’indien
      • Dans le virage suivant, juste après le rocher sur la droite, une cruche… puis la tête de tortue. La route semble traverser la roche, et de nouveaux éléments apparaissent à la sortie
      • Juste sur la gauche, en suivant le rocher le plus prés de la route, un profil de chien assis peut être distingué
      • Puis de la crête de cette roche vers la mer, se décroche comme un pinacle sur lequel trône de profil un évêque avec mitre et crosse
      • En continuant, un rocher troué en forme de cœur appelé «le cœur des amants pétrifiés»

Le meilleur moyen de découvrir toutes ces formes est de laisser son véhicule dans l’un des refuges et de poursuivre à pied !

Les randonnées

Piana est le point de départ de nombreuses randonnées pédestres, balisées. Elles vous permettront la prendre la pleine mesure de la beauté du site. Les promenades et randonnées, accessibles à toute la famille, logent des sites extraordinaires où les couleurs ocre et turquoise contrastent pour le bonheur des yeux. Le point de départ des randonné , à l’exception de Capo Rosso et du « château fort », se situe à la sortie de Piana, en direction de Porto, 100 mètres après le pont de Mezzanu.

  • Le « Châteaux Fort »

♦  Niveau : facile
♦ Durée : 45 min aller-retour balisage jaune, croix jaune.
♦ Départ : virage de la tête de chien.
♦ A droite de la « tête du chien » se détache un sentier qui longe la ligne de crête à travers une magnifique galerie de rochers, vers un belvédère qui mène à un immense promontoire en pierre, le « château fort » au-dessus de la mer. Magnifique vue sur le golfe de Porto et les Calanche.

  • Palani (Altitude 428 mètres)

♦  Niveau : assez facile pour de bons marcheurs. Dénivelé important.
♦ Durée : 4 heures
♦ Départ : face au chalet des Roches bleues. Arrivée : ruine de Dispensa. (alt. 317 m) balisage rouge, croix rouges.

  • L’ancien sentier muletier Piana-Ota

Prendre le chemin à droite, après le pont du Mezzanu. A 50 mètres suivre le chemin de gauche et traverser le stade en diagonale SO-NE. Passer sur la rive droite par la passerelle en bois. Le chemin est dallé, soutenu par un magnifique mur de pierres sèches, ancienne voie de passage obligée pour se rendre à dos de mulet, de Piana à Porto et Ota au début du 19ème siècle. La route Piana-Porto n’a été ouverte qu’à partir de 1850 par Napoléon III. Dès lors, les communications se faisaient par cet itinéraire.

  • La Forêt de Piana

Elle couvre les pentes de la Pianetta (973 m) du Capu d’Ortu (l296 m) et la Foce d’Ortu (989 m). Sur cette dernière subsistent encore les ruines du fortin où Jean-Paul de Leca et ses compagnons abritèrent leurs familles, du temps des luttes contre les Génois. Une très belle promenade consiste à prendre le chemin du Vittulu qui se détache à lkm à droite sur la route de Piana vers Porto… Plusieurs boucles sont possibles, renseignez vous auprès de l’Office du Tourisme

  • La tour de Capo Rosso (Altitude 331 mètres)

♦  Niveau : assez facile
♦ Durée : 3 heures aller-retour
♦ Départ sur la route d’Arone. balisage bleu, points bleus ou cairns Ce chemin mène à la presqu’île Capo Rosso, extrémité occidentale de la Corse et propriété du Département de la Corse du Sud et du Conservatoire du Littoral. Point de départ du centre de Piana, à 6 kilomètres. Emprunter le sentier très visible sur la droite, passer devant les bergeries en ruine de « Paghiadie », occupées jusqu’en 1954. Poursuivre vers la presqu’île, laisser à votre gauche une bergerie réaménagée du Conservatoire. Le sentier se dirige ensuite vers une bergerie en tuiles, située au bout de la presqu’île. Passer alors par un beau couloir entre les rochers et la verdure. On atteint la tour de garde (40 minutes). Il est recommandé de partir tôt le matin et d’emporter de l’eau (inexistante sur cet itinéraire) .

  • Randonnée à Capu d’Ortu (Altitude 1294 mètres)

 Niveau : pour de bons marcheurs
♦ Durée : 6 heures aller-retour
♦ Prendre le chemin au nord-ouest du stade. Balisage vert, points verts. Prendre la piste en terre 100 mètres après le « Pont de Mezzanu ». Se diriger vers le stade en empruntant la piste de gauche, le traverser et passer le « Piazza Monica » parla passerelle. Le sentier suit d’abord la rive droite du ruisseau et monte vers la « Bocca Piazza Monica » (910 mètres). Au col, pénétrer à droite dans la forêt et 200 mètres après, quitter le sentier.

CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 08CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 10CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 09

Notre expérience

Ce qui m’a le plus marqué, c’est sans aucun doute la couleur de la roche ainsi que la taille. On avait l’air ridicule à côté de cet énorme massif. Je me suis cru en Amérique, dans le grand canyon, ou alors dans le train de la mine à Disneyland ! C’était tellement énorme que ca parait faux ! Mais non non non c’était bien réel, et merci à la nature de nous proposer un pareil endroit. Le site est tellement magnifique qu’il devient magique. Il s’en dégage quelque chose de féérique. Et encore plus lorsque vous admirer le Cœur des amants pétrifiés. Ce sublime cœur qui s’est formé dans la roche. Romantique dans l’âme, je pense pouvoir vous révéler qu’il s’agit de mon endroit préféré de l’ile.

J’ai aussi adoré chercher les sculptures naturelles. C’est assez difficile, et nous n’avions pas trop de temps, malheureusement. Mais je mes souviens avoir dit à Max :

On ne part pas tant que l’on a pas vu le cœur !

Et heureuseeeeeeement nous l’avons trouvé ! Je ne m’en serais pas remise sinon ! Je l’ai photographié pendant au moins 10 bonnes minutes, au grand désespoir de Max. Mais il fallait que je capture ce moment, cette beauté, ce souvenir.

En fait ce que je retiens de Piana, c’est la surprise. La surprise lorsque nous avons découvert la Tête du Chien, la couleur de la roche, le vide, la route en zig zag, l’ampleur du site. La surprise est là à chaque virage, à chaque pas et à chaque mètre où l’on avance. La surprise d’avoir en face des yeux un panorama de dingue, des couleurs de malade et un contraste de folie entre le bleu de la mer et le rouge des roches. Les Calanques de Piana est un lieu qui vous surprendra, croyez-moi !

CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 01CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 11CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 05 CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 06CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 02 CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 04 CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 12CALANQUES DE PIANA CORSE GOLFE DE PORTO BLOG VOYAGE ROAD TRIP BONNES ADRESSES 07

Accès

Les Calanques de Piana 20115 Piana

La D81 commence à serpenter dans les calanques à 1,5km de Piana en direction de Porto.

Ce que l’on a aimé

Le panoramique exceptionnel

Le calme et la sérénité qui s’en dégage

Infos pratiques

Office du tourisme

L’Office du tourisme de Piana propose une brochure et une carte détaillant les sentiers de balade et randonnée des environs.

L’hôtel Les Roches Rouges

04 95 27 81 81

Route de Porto 20115 Piana

Restaurant Le chalet des Roches Bleues

04 95 27 81 19

Lieu-dit les calanche 20115 Piana

Le Pass’Partout Excursions

06 75 99 13 15  / 06 85 12 29 15

Route d’Ota 20150 Ota

SIGNATUREMARIE

Enregistrer

Enregistrer

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply